Entre deux eaux Imprimer
Écrit par Annie CHAZAL   
Samedi, 05 Septembre 2009 11:09

 

Cette carte a été envoyée le 4 août 1925 depuis Termignon. Elle figure le chalet-hôtel d’Entre-deux-Eaux situé au cœur de la Vanoise et sur la commune de Termignon, sur fond de massif de la Grande Casse.

Le texte au verso, débute ainsi : « Mon petit Jean, Nous sommes partis pour cinq jours pour faire uniquement à pied une superbe excursion. Voici le type des chalets de montagne ! Demain, nous serons au  Mont Cenis… »

refuge d'Entre-deux-eaux

 Le chalet-hôtel est alors propriété de Marcellin Richard. Le centenaire du chalet a été fêté au cours de l’été 2008. C’est donc en 1908 que Joseph-Victorin Richard, dit “Marcellin” comme son père, décida de transformer son chalet d’alpage en chalet-hôtel. Le chalet ouvre en 1911 et, dès les premières années, des centaines de personnes y font halte, certaines sous la conduite de guides comme Payot de Chamonix, Amiez de Pralognan, Favre de Bramans, Blanc de Bonneval. À la fin du XIXe, la montagne est parcourue par les alpinistes pionniers, des botanistes, des militaires.

 

La maison d’alpage était déjà recensée sur la mappe sarde de 1734, elle se trouve sur “la route du sel” qui favorise le transport par mulets du sel de Moutiers et de la tomme de Tarentaise depuis la Savoie pour être vendus en Piémont.

Près du  refuge, un chalet en ruine avec un imposant pilier rond en pierres sèches est supposé avoir été un lieu de stockage du sel. Avant son ouverture officielle, les anciens guides attestent déjà la tradition d'un accueil régulier des alpinistes ou touristes de passage par les alpagistes.

 

extrait d'un article paru dans le numéro 61 de la revue de BJA