Savez-vous planter… Imprimer
Écrit par Annie CHAZAL   
Lundi, 19 Mai 2008 22:33

choux

 

La culture des choux à Bonneval sur Arc.

Cette carte a été envoyée le 16 juillet 1923 depuis Bessans

On y voit le village de Bonneval dans son écrin de montagnes et son émouvante austérité avec au fond le glacier de Trièves beaucoup plus important qu’aujourd’hui.
Au premier plan à droite, deux silhouettes de paysans au bord d’un vaste champ aux choux bien alignés en lignes espacées.

Il était de tradition à Bonneval « de jeter de la terre au printemps sur la neige pour activer la fonte ; puis les champs étaient plantés de choux à 1,50m ou 2m les uns des autres. Le terrain était ensuite labouré plusieurs fois (ce qui servait de buttage pour les choux) et le seigle semé fin juillet. Les choux récoltés dans les champs de seigle étaient superbes. Quand au seigle, il était moissonné l’année suivante en septembre après quatorze mois. Le pain de seigle était cuit en novembre ou décembre pour toute l’année. De petits moulins, sur la Lenta, fournissaient la farine. »
(Pierre Dompnier dans « Histoire des communes savoyardes » Ed Horvath 1983 tome III).

Labeur soigné d’une culture céréalière en haute montagne sur des terres à épierrer chaque printemps et qui a aujourd’hui disparu.

Et contraste déjà avec les prémisses d’une civilisation de tourisme et de loisirs ; lisons le texte écrit au dos de la carte :
« Ma chère Louise, nous sommes arrivés ce matin à Bonneval. Nous attendons l’arrivée d’un guide avant de monter aux Evettes. Le temps est beau, un peu orageux… »

paru dans le numéro 57 de la revue de BJA