Il était une bergère Imprimer
Écrit par Annie CHAZAL   
Lundi, 19 Mai 2008 22:33

 bergere

 

Une carte postale envoyée en 1948. C’est une carte sépia, intemporelle.

Dans un paysage de neige, vaste et serein, que l’on imagine aux premiers jours du printemps.
Au premier plan, la plaine de Bessans, les bras de l’Arc coulant entre des ilôts graveleux et de maigres buissons.
Au fond, le massif d’Andagne et de l’Ouille Allègre, tout enneigé.
Nichées au pied des montagnes, on devine les maisons toutes groupées du village et la pointe du clocher tutélaire.

Au premier plan, une jeune bergère en costume traditionnel de tous les jours et coiffée de la bérette, simple et altière, pose droite au centre d’un groupe de brebis à longue laine, camaïeu de noir, brun et beige. Juste derrière elle l’eau de l’Arc s’écoule paisiblement…

Une impression d’intense poésie et de douceur se dégage de cette scène au charme bucolique, avec ou malgré la neige, une scène où hommes et bêtes vivent en harmonie, que l’on pourrait tout aussi bien imaginer au cœur de l’Atlas marocain, rêver au pays des Himalayas ou toute autre civilisation haut-montagnarde.

paru dans le numéro 57 de la revue de BJA